Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Fiche synthèse : OrCam MyEye 2 (maintenant OrCam MyEye PRO)

Caractéristiques

Clientèle(s) visée(s) :
Adultes et aînés avec déficience visuelle
Catégorie :
Aide à la communication
Type :
Aide technique dédiée
Mode de communication :
Sonore
Langue(s) d'utilisation :
Plus de 20 langues dont le français, l’anglais, l’espagnol, l’italien et l’allemand
Utilisation visée :
Lecture de contenus via une synthèse vocale grâce à une reconnaissance intelligente
Fabricant :
OrCam Inc.
Distributeur(s) :
Orcam Inc., Bridges Canada, Ceciaa et autres à l’international
Adresse URL :
https://www.orcam.com/fr/myeye2/
Dimensions (cm) :
7,6 x 2,1 x 1,5
Poids :
22,7 g
Prix (CAD) :
5 300 $
Connectivité :
Bluetooth
Disponibilité au Québec vérifiée le :
26 octobre 2021

Description

Petit appareil à activation vocale, monté sur lunettes, pouvant lire instantanément le texte d’un livre, d’un téléphone intelligent ou de toute autre surface, ainsi que reconnaître les visages. L’appareil transmet vocalement les informations visuelles en temps réel et sans connexion internet.

Fonctionnalités et spécifications (fournies par le fabricant)

  • Montage sur la plupart des modèles de lunettes
  • Lecture de texte provenant de différentes sources : écrans, affiches, livres, menus, dépliants, etc.
  • Contrôle de l’appareil grâce à des commandes vocales (en anglais seulement pour le moment)
  • Reconnaissance de visages
  • Reconnaissance de produits et de billets de banque
  • Haut-parleur intégré
  • Connexion possible à un haut-parleur, à des écouteurs ou à une prothèse auditive via Bluetooth
  • Connexion internet non requise
  • Formation gratuite en ligne pour les nouveaux acheteurs
  • Alimentation par une pile lithium-ion incluse

Évaluations existantes

Évaluation

Matériel et versions utilisés

Orcam

  • Appareil MyEye : 2.1.mek3
  • Logiciel interne MyEye : 8.2.81
  • Application iOS MyEye2 : 2.8.10(0)

Évaluatrice principale

  • iPhone XR sous iOS 14

Co-évaluatrice

  • iPhone 8 sous iOS 14

 

Critères communs Scores pondérés
a. Efficacité   (  /2,9) 1,45
b. Exploitabilité  (  /2,6) 1,30
c. Assimilabilité (  /2,25) 1,69
d. Fiabilité   (  /2,25) 1,13
Score synthétique 5,56/10

 

Critères spécifiques (optionnels) Cote ( /4)
e. Flexibilité 4
f. Connectivité 4
g. Solidité 3
h. Durabilité 3
i. Transportabilité 3
j. Sécurisabilité 4
k. Acceptabilité personnelle 4
Indice  (max = 1)
(n = n critères spécifiques évalués)
0,893
(n = 7)

Forces

  • Léger, portable sur des lunettes, laissant les mains libres.
  • Le haut-parleur situé près de l’oreille ne bloque pas l’accès auditif à l’environnement tout en évitant que les gens autour entendent ce qui est énoncé (le volume doit cependant être assez bas).
  • Malgré que l’OCR (Optical Character Recognition) soit embarqué (i.e. fonctionne sans connexion à Internet), sa vitesse d’exécution et sa précision sont très satisfaisants.
  • Les gestes et commandes de l’appareil sont simples à réaliser et la sensibilité de l’appareil permet généralement de bien les interpréter.
  • La rétroaction par différents sons permet d’identifier clairement l’action que l’appareil vient de réaliser.
  • Plusieurs langues de lecture sont disponibles (doivent être choisies au moment de l’achat). La langue est reconnue lors de la numérisation de texte.
  • La reconnaissance des billets de banque, en mode automatique, est rapide et efficace (noter que les billets imprimés verticalement ne sont pas reconnus).
  • Très fonctionnel pour une lecture de texte en continu qui n’implique pas d’aller-retour dans le texte (p. ex. : un roman).
  • Jumelage possible de l’appareil à des écouteurs ou à des prothèses auditives munies de connexions Bluetooth.
  • Facilité de jumelage du dispositif et de l’iPhone par Bluetooth, via le système d’exploitation iOS
  • La formation par vidéo, sur le site Web et dans l’application, est complète et accessible, et permet une prise en main rapide de l’appareil.

Faiblesses

  • Le bouton marche/arrêt est inaccessible lorsque l’appareil est porté sur les lunettes.
  • Il est difficile d’éteindre l’appareil ou d’ouvrir les menus et d’y naviguer à l’aide des boutons de l’appareil. La navigation dans les menus est plus facile à exécuter via iOS.
  • L’appareil interprète parfois à tort certains mouvements comme étant des commandes gestuelles, ce qui déclenche des actions non souhaitées.
  • Quand on choisit l’action « Pointer », le doigt n’est parfois pas détecté, possiblement pour des raisons d’éclairage.
  • Dans tous les cas, un fort éclairage est nécessaire pour une bonne captation. La lumière LED de l’appareil est insuffisante, ce qui peut être un désavantage pour les personnes qui n’utilisent généralement pas beaucoup d’éclairage ou qui sont photophobes.
  • La durée de la pile en utilisation continue se situe entre 90 et 120 minutes.
  • Le temps de démarrage de l’appareil est d’environ 30 secondes. Considérant la durée de la pile, il faudra souvent arrêter et redémarrer l’appareil pour pouvoir utiliser l’appareil tout au long de la journée.
  • Les tâches d’enregistrement (visages, produits, codes-barres) sont difficiles à prendre en main : plusieurs étapes sont nécessaires, une attention particulière doit être portée à l’arrière-plan et l’éclairage sur l’élément à photographier doit être suffisant sans être exagéré.
  • En cas de réparation ou de remplacement de l’appareil, les visages, codes-barres et objets enregistrés pour la reconnaissance ne peuvent être sauvegardés sur un autre support.
  • Une demande adressée par courriel au service à la clientèle, pour savoir si la pile pouvait être remplacée, est demeurée sans réponse.

Lecture de texte

  • En français, la seule synthèse vocale disponible pour la lecture de texte est une voix féminine peu expressive.
  • La lecture de texte est moins efficace pour une mise en page complexe (p. ex. : recette ou menu de restaurant) car la navigation dans le texte par sélection d’une unité prédéfinie (paragraphe, page ou phrase) n’est pas disponible.
  • Le mode de lecture « Pointer », qui permet de choisir où commencer la lecture, est difficile à utiliser : au lieu de lire ce qui est pointé, l’appareil reprend parfois une photo du texte. Également, l’endroit précis où la lecture doit débuter ne peut être clairement identifié.
  • L’appareil ne peut enregistrer des documents numérisés.

Lecture de code-barres

  • Afin que l’appareil identifie le code-barres, il faut placer ce dernier dans le champ de la caméra et le pointer du doigt. Il est donc nécessaire de voir son emplacement sur le produit. Une autre option possible est d’activer la reconnaissance automatique de codes-barres. Il faut alors encore une fois mettre le code-barres dans le champ de la caméra et rester immobile jusqu’à ce que l’appareil le prenne en photo. Aucune rétroaction sonore ne permet de savoir si le code-barres est capté par la caméra. Si cette option est choisie, la lecture automatique doit être désactivée, autrement, l’appareil ignore s’il doit lire le texte sur l’emballage ou prendre la photo du code-barres.
  • Environ un produit sur deux utilisés dans nos tests n’était pas listé dans la base de données des codes-barres : aucune information n’est donc obtenue pour ces produits. Pour ajouter un produit non listé, une étape supplémentaire exigeant l’aide d’une personne voyante est requise.

Reconnaissance des visages

  • Ne reconnaît pas toujours les personnes dont la photo a été préalablement enregistrée. L’éclairage et la distance de la personne peuvent en être la cause.

 Reconnaissance des couleurs

  • Moins performante qu’avec d’autres dispositifs.

 Application iOS My Eye 2

  • La section « Réglages » de l’application (et non du dispositif) est en anglais.
  • Le niveau de charge de la pile n’est pas lu par VoiceOver.
  • Lorsque l’on règle le volume du dispositif dans l’application, VoiceOver nomme le réglage du volume enregistré précédemment.
  • Il arrive que le jumelage Bluetooth se déconnecte. Pour jumeler à nouveau, il peut être nécessaire de redémarrer les deux appareils.

Adaptation requise

  • Configurations dans le menu selon les besoins spécifiques de chaque personne.

Conclusions

  • L’intérêt majeur de cet appareil est sa petite taille et son utilisation mains libres grâce à son montage sur lunettes. La version évaluée offre plusieurs possibilités de reconnaissance (texte, codes-barres, objets, personnes, billets de banque, couleurs). Elles sont cependant moins performantes que celles offertes par d’autres dispositifs, vendus à des prix beaucoup plus abordables.
  • Nous ne recommandons pas cet appareil à des personnes dont le résidu visuel ne permet pas de pointer ce qui doit être reconnu, car le mode automatique (qui ne nécessite pas de pointer) ne fonctionne pas toujours.
  • Nous recommandons l’utilisation de la dragonne en tout temps : l’appareil est fixé à la monture des lunettes à l’aide d’aimants, il est donc facile de le décrocher involontairement et de le faire tomber.
  • Pour les personnes qui, malgré le manque d’options de navigation et l’impossibilité d’enregistrer des documents numérisés, voudraient ce type d’appareil uniquement pour ses fonctions de lecture, une autre version, appelée OrCam MyEye Smart et vendue à un prix inférieur, propose uniquement les fonctions de lecture de texte.

Pour plus d'information :
v-tedds.inlb.cisssmc16@ssss.gouv.qc.ca
Date d’évaluation :
17 juin 2021
Évaluatrices/Évaluateurs :
Marie-Claire Lemire, spécialiste en réadaptation en déficience visuelle
Bianka Lussier-Dalpé, spécialiste en réadaptation en déficience visuelle
Avertissement :
Le contenu de cette fiche d’évaluation repose sur des informations issues de différentes sources, sans prétention d’exhaustivité. Les membres de la cellule de veille déclarent n’avoir aucun conflit d’intérêt.
Citation suggérée :
Lemire, M.-C., Lussier-Dalpé, B. (2021). OrCam MyEye 2 : fiche d’évaluation [déficience visuelle]. Dans V-TeDDS : veille technologique sur les dispositifs pour les clientèles avec déficiences sensorielles. Longueuil : INLB, CISSS de la Montérégie-Centre.
Dernière mise à jour :
9 juin 2022