"> Recherche et innovation – Institut Nazareth et Louis-Braille
Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Recherche et innovation

COVID-19 – Reprise graduelle des activités de recherche

Le 5 juin 2020, le ministère de la Santé et des Services sociaux a autorisé une reprise graduelle des activités de recherche, sous certaines conditions. En voici les faits saillants :

  • la décision de reprendre des activités de recherche autres que celles reliées à la COVID-19 appartient à chaque établissement;
  • tout démarrage ou redémarrage de projet doit se faire en conformité avec les mesures de santé publique en vigueur;
  • les activités de recherche à distance peuvent faire l’objet d’un redémarrage;
  • lorsque la recherche implique des participants humains, les contacts téléphoniques ou virtuels doivent être privilégiés;
  • si la recherche requiert une visite en présentiel, cette dernière devrait coïncider avec une visite de suivi clinique et respecter toutes les mesures de protection nécessaires;
  • les activités de recherche doivent tenir compte de la disponibilité des ressources de l’établissement en période de pandémie;
  • il incombe au chercheur, avant la reprise, d’évaluer la faisabilité de son protocole de recherche ainsi que la sécurité des intervenants et, le cas échéant, de faire approuver les changements nécessaires par le comité d’éthique de la recherche.

Dans ce contexte et jusqu’à nouvel ordre, l’INLB :

  • autorise une reprise des projets de recherche en cours qui prévoient une participation en mode téléphonique ou virtuel seulement;
  • indique que la tenue conjointe d’une visite de recherche et d’une visite de suivi clinique, que ce soit dans ses installations ou dans le milieu de vie de l’usager, ne sera pas possible d’ici septembre 2020, considérant la reprise graduelle des activités de réadaptation et le nécessaire balisage des interventions en présentiel;
  • reprend ses démarches de convenance institutionnelle en lien avec les nouveaux projets et tiendra compte, lors de leur évaluation, de l’adéquation entre les ressources requises et les ressources disponibles en période de reprise des activités.

Mission

Le service de la recherche et de l’innovation de l’Institut Nazareth et Louis-Braille (INLB) a pour mission de :

  • Soutenir les projets de recherche et les interventions novatrices qui favorisent l’autonomie et la participation sociale des personnes ayant une déficience visuelle.
  • Contribuer à l’excellence et à l’amélioration continue des services cliniques de l’INLB.

Axes de recherche

Les priorités de recherche à l’INLB sont définies par 5 axes :

Axe 1 : Instruments d’évaluation et de mesure

Axe 2 : Interventions d’adaptation et de réadaptation

Axe 3 : Nouvelles technologies et aides techniques

Axe 4 : Clientèle et environnement social

Axe 5 : Recherche fondamentale

CRIR

L’INLB fait partie du CISSS de la Montérégie-Centre. Il est l’un des six établissements fondateurs du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation (CRIR) du Montréal métropolitain, le plus grand centre de recherche en réadaptation au Canada.

Le CRIR a pour mission de contribuer à l’autonomie et à l’intégration sociale des personnes ayant une déficience physique, par la recherche fondamentale, clinique, épidémiologique, évaluative et appliquée, dans les domaines biomédical et psychosocial, sur tous les aspects du processus de production du handicap.

La mission du CRIR réfère à une vision globale qui aborde les problématiques sous les angles biomédical et psychosocial de la réadaptation, dans le but d’améliorer l’autonomie et la participation sociale de la personne ayant une déficience physique.

L’objectif général du CRIR est de promouvoir l’excellence de la recherche en réadaptation, par l’interdisciplinarité et l’intégration des aspects biomédicaux et psychosociaux, en vue de satisfaire aux besoins des individus ayant une déficience physique, et ce, en partenariat avec les milieux d’intervention et de recherche. Le CRIR a attribué une importance particulière à la recherche en réadaptation selon deux axes :

  • Fonctions et activités sensorielles, motrices et cognitives;
  • Participation, inclusion sociale et services de réadaptation.

Médias sociaux

Suivez-nous sur LinkedIn et sur Twitter !