Aller directement au contenu
Désactiver la version mobile Ouvrir le menu

Critères d’évaluation

Les critères pour l’évaluation des dispositifs retenus dans le cadre de V-TeDDS (Veille technologique sur les dispositifs pour les clientèles avec déficiences sensorielles) sont tirés ou adaptés des travaux de Batavia et Hammer (1990). Pour convenir à la variété des technologies susceptibles d’être évaluées, ils ont été organisés en deux catégories : 1) les critères communs, au nombre de quatre, qui s’appliquent à tous les dispositifs, quels qu’en soient le type ou la fonction et 2) les critères spécifiques, au nombre de sept, qui offrent aux évaluateurs la possibilité d’intégrer d’autres caractéristiques pertinentes à l’évaluation d’un dispositif donné, fournissant ainsi un éclairage complémentaire.

Critères communs

a. Efficacité : mesure dans laquelle le fonctionnement du dispositif améliore, ou est présumé améliorer, la situation de vie de l’usager, y inclus sa capacité fonctionnelle et / ou son autonomie.

b. Exploitabilité : mesure dans laquelle les caractéristiques d’un dispositif en facilitent le fonctionnement et le rendement, y inclus l’accessibilité des commandes et des affichages, qu’ils soient visuels, tactiles ou sonores, et un temps de démarrage acceptable pour chaque utilisation

c. Assimilabilité : degré de facilité présumé avec lequel un usager, sur réception du dispositif, peut apprendre à l’utiliser dans un délai raisonnable, y compris si une formation spécialisée est requise.

d. Fiabilité : mesure dans laquelle, pendant la période d’essai, le dispositif fonctionne avec un niveau de précision répétable / prévisible sous des conditions d’utilisation raisonnables.

Critères spécifiques

e. Flexibilité : mesure dans laquelle le dispositif offre des options parmi lesquelles l’usager peut choisir.

f. Connectivité : mesure dans laquelle le dispositif peut être connecté avec d’autres dispositifs actuels et présumé pouvoir l’être avec des dispositifs futurs.

g. Solidité : mesure dans laquelle le dispositif est présumé résister à l’usure et aux chocs sous des conditions d’utilisation raisonnables, de manière à demeurer utilisable et sûr pour l’usager.

h. Durabilité : mesure dans laquelle le dispositif est présumé demeurer utilisable pendant une période prolongée (en termes de mois ou d’années).

i. Transportabilité : mesure dans laquelle le dispositif peut être transporté et exploité facilement à différents endroits, y inclus la taille et le poids du dispositif ainsi que la durée de charge de la batterie.

j. Sécurisabilité : mesure dans laquelle le dispositif peut facilement rester sous le contrôle physique de l’usager afin de réduire les risques de vol ou de vandalisme.

k. Acceptabilité personnelle : mesure dans laquelle l’usager est présumé se sentir psychologiquement à l’aise d’utiliser le dispositif en public (ou en privé), y inclus pour des raisons esthétiques.